De vignes en garrigue

Petite randonnée
2h30
5,5 km
60 m de dénivelé

Après les dernières terrasses de Lirac, le sentier serpente dans la garrigue odorante où les petites parcelles de vignes se nichent au creux des reliefs calcaires. Dans ce paysage aride, où la pierre domine, les hommes ont su tirer le meilleur du terroir pour produire des vins d’exception.

Veuillez patienter pendant le chargement de la carte...

Départ (GPS) : latitude 44.04023722319637 - longitude 4.692986011505127

Le sentier
au cœur du patrimoine

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Panorama

Blotti entre la garrigue et le plateau, dominant le Nizon qui file vers la vallée du Rhône,
Lirac cultive en discrétion les 715 hectares de son Appellation, depuis 1947.

Les vignes sur éboulis

Cernées par la garrigue, les petites parcelles de vigne épousent les limites des vallons d’éboulis calcaire.

Couleurs de vignoble

Dans cette vigne la limite géologique est nette entre les calcaires durs blancs formant relief et une couche marnes plus sombre.
Cette palette de couleurs participe au charme du paysage.

Peu d'eau, plus d'arômes

L’eau de pluie s’infiltre très rapidement dans les innombrables fractures du calcaire pour rejoindre la nappe profonde.
Ce terroir sec favorise le développement des arômes du vin.

Protéger les plantiers

Cette parcelle allongée suivant une couche marneuse imperméable, bénéficie de plus d’eau, ce qui justifie l’enherbement entre les rangs de vigne.
Les pieds de vigne récemment plantés sont protégés des lapins par des manchons bleus.

Maison vigneronne

Les pierres de calcaire froid récupérées dans la garrigue ont bâti les murets et les maisons du village de Lirac.
Sur cette maison vigneronne, la pierre coquillière, plus facile à tailler, a servi pour les encadrements des portes et des fenêtres.

vue lirac
maison vigneronne
vue lirac
maison vigneronne